Princess Erika : définitivement « trop de blabla »...
Princess Erika divague. La chanteuse française soutient Kémi Seba et son groupuscule afrocentriste radical. Dans une interview mise en ligne en juin 2007, elle se présente comme un compagnon de route des "Kémites".

L’info nous vient du blog de Tristan Mendès-France. Dans une vidéo aussi surprenante que navrante, la princesse du reggae français affiche un soutien indéfectible à un Kémi Seba victimisé et héroïsé.

Au sujet du « frère Kémi Seba », elle déclare : « Je crois que quand il parle de sionisme – d’invasion hein ! carrément – et de pillage de nos ressources, j’entends plein plein plein de gens dirent exactement la même chose, Blancs et Noirs, et donc pas forcément les Noirs justement… donc c’est ça qui m’étonne, c’est pourquoi Kémi est mis comme ça en exergue et pourquoi on s’acharne sur lui… » Pour souligner qu’elle ne peut être suspecte d’antisémitisme, elle croit bon d’ajouter un peu plus loin : « surtout, j’ai vécu avec un Juif pendant dix ans… donc voilà ! ». Princess Erika ou le passage de la rythmique rasta à la vibration kémite. Extraits :