Intervenant vendredi 25 août aux côtés de Rafael Correa, l’ancien président de l’Équateur, dans le cadre des universités d’été de la France insoumise (FI), Jean-Luc Mélenchon a fait une allusion à la situation prévalant actuellement au Venezuela. Décrivant les Etats-Unis comme un « empire agressif, violent, organisateur permanent de complots, de coups d’Etat, de tentatives d’assassinats et de déstabilisation », il a ajouté :

« Quelque erreur que fassent nos amis, nous ne perdons pas de vue que le responsable principal du mal, du désordre, des tentatives de guerre civile, c’est l’impérialisme américain ! »

La veille, la députée FI Clémentine Autain avait déclaré sur RTL qu’elle aimerait « qu’on sache aussi dire ce que Trump fait aujourd’hui, ce que la CIA fomente dans ce pays depuis un moment et qu’on ait une analyse un petit peu sérieuse des raisons économiques qui amènent aussi à cette situation aujourd’hui au Venezuela ».

 

Voir aussi :