Dans une tribune publiée dans les médias d’Etat cubains, Fidel Castro a attaqué le sénateur américain John McCain, expliquant que ce dernier soutenait le Mossad et qu’ils avaient « participés, ensemble, à la création de l’Etat islamique, qui contrôle aujourd’hui une portion considérable et vitale de l’Irak ainsi qu’un tiers de la Syrie ».

Le vieux leader révolutionnaire, âgé de 88 ans, a également osé une comparaison entre l’OTAN et la SS, les troupes d’élite du régime nazi.

Sources : AFP / The Times of Israel, 2 septembre 2014 ; The Washington Times, 5 septembre 2014.