Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss
YouTube Channel











Dernières notes



La Bibliothèque
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent
L'Effroyable Imposteur, de Fiammetta Venner
Le Complot : L'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, de Will Eisner
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
L'effroyable mensonge, de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel





L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
Nous vivons une époque où l'imaginaire du complot mondial semble se confondre avec l'imaginaire politique tel qu'il s'est mondialisé. On ne saurait s'étonner de constater que la croyance au complot donne l'Illusion d'expliquer ou de pouvoir expliquer certains événements paraissant incompréhensibles. C'est là sa fonction principale. C'est la grande " utilité " de ce qu'il est convenu d'appeler ta " théorie du complot " (conspiracy theory) - répondre à une demande. Croire au complot, c'est se mettre en mesure de donner du sens à ce qui en paraît dépourvu, et qui inquiète. Or, avec l'évolution chaotisante liée à la mondialisation, l'obscurité semble s'accroître avec l'incertitude, laquelle provoque le désarroi et nourrit des angoisses. D'où l'intensification de la demande de sens, et l'extension du domaine du complot. Une extension Indéfinie, sans terme assignable. Car le soupçon de complot est fabriqué avec ce que Tocqueville appelait les " gros lieux communs qui mènent le monde ".

Historien des Idées, philosophe et politologue, Pierre-André Taguieff est l'auteur, entre autres, de La Foire aux " Illuminés ". Ésotérisme, théorie du complot extrémisme (Mille et une nuits, 2005).