Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss
YouTube Channel














La Bibliothèque
L'Effroyable Imposteur, de Fiammetta Venner
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard
Histoire d'un mythe. La "conspiration" juive et les protocoles des sages de Sion, de Norman Cohn
Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
Le Complot : L'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, de Will Eisner
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent





L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
Pour le conspirationnisme, tout est complot. Le Sida ? Un complot de la CIA. Les Ovni ? Un complot du silence (X Files). L'affaire Omar Haddad ? Un règlement de comptes lié à l'affaire du Temple Solaire. L'explosion d'AZF ? Une opération islamo-terroriste. Les attentats du 11 septembre ? Un coup d'Etat du complexe militaro-industriel, etc. Ces théories marient le mystère, la peur, la haine et le dégoût des hommes politiques. Dans le monde conspirationniste, tout est manipulé: l'histoire ne procède plus de 1a volonté des hommes, mais devient une succession de conjurations et de conspirations secrètes. De la Révolution française à nos jours, Frédéric Charpier retrace les grandes histoires du conspirationnisme. Il nous en décrit les secrets, les mécanismes et les dangers. Il nous montre qu'elles sont le triste révélateur du délitement des sociétés qui ne savent plus faire la part entre la fiction et la réalité : elles ont renoncé à l'esprit critique pour le fantasme et l'irrationnalité.

Frédéric Charpier est écrivain et journaliste. Il a notamment publié Au cœur de la PJ (Flammarion), Histoire de l'extrême gauche trotskiste en France (Editions n° 1) et dernièrement, Génération Occident (Editions du Seuil).