Au cours du week-end, l’hebdomadaire Témoignage chrétien (TC) a lancé un appel pour la création d’une commission d’enquête parlementaire visant à faire toute la transparence sur les abus sexuels sur mineurs et leur dissimulation dans l’Eglise catholique. Parmi les signataires de ce texte, l’ancienne ministre Roselyne Bachelot ou encore les avocats Jean-Pierre Mignard et William Bourdon, fondateurs de l’association de victimes La parole libérée. Pour certains cependant, cet appel n’a rien à voir avec les scandales de pédophilie auxquels l’Eglise est confrontée actuellement. Il se serait qu’une ruse visant à jeter le discrédit sur les opposants à l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules ! Dans un tweet publié hier soir, Yves de Kerdrel, l’ancien directeur de la publication de Valeurs actuelles, estime ainsi que « cette demande de commission d’enquête sur la pédophilie dans l’Eglise » est« ridicule » et que « tout est bon pour essayer de décrédibiliser les vrais adversaires de la #PMA ».