Plusieurs sites conspirationnistes font tenir à l’ex-directeur du renseignement militaire français des paroles qu’il n’a en réalité jamais prononcées.

« Cette invasion de l’Europe par les migrants est programmée, contrôlée et acceptée ». Telles sont les paroles que l’ancien général de corps d’armée et patron de la Direction du renseignement militaire (DRM) Christophe Gomart aurait prononcées. C’est du moins ce qu’on peut lire depuis quelques semaines sur plusieurs sites conspirationnistes comme Réseau International, qui assure que l’officier supérieur aurait tenu ces propos « en ouverture du colloque GEOINT (Géospatial Intelligence), qui s’est tenu à la Société de Géographie à Paris, les 11 et 12 septembre 2018 » (sic). Et de conclure : « L’invasion n’avance pas au hasard. Il n’y a donc aucun mystère, tout se sait. […] Le Renseignement militaire français est capable de voir le trafic migratoire en Afrique jusque dans ses détails […]. Mais peut-être regarde-t-il, par ordre, dans d’autres directions ! »

Vérification faite, il n’y a pas eu de colloque consacré au renseignement géospatial à la Société de Géographie en septembre 2018. Le colloque auquel il est fait référence ici s’est en réalité tenu trois ans plus tôt, en septembre 2015. Réseau International a-t-il voulu surenchérir dans le sensationnalisme en faisant mine de sortir un scoop portant sur une actualité toute récente ? Toujours est-il que cette publication constitue une reprise quasi in extenso d’un texte publié initialement sur Dreuz.info, dont le slogan – « Votre bouffée d’air du matin pour mieux supporter les mensonges des médias » – est en soi tout un programme. C’est en effet ce site « de chrétiens américains francophones, conservateurs et pro-israéliens » (sic) qui, sous la signature de « Manuel Gomez », a livré cette fausse information le 27 octobre dernier.

Au cours des quatre dernières semaines, l’intox s’est répandue comme une traînée de poudre, avec plusieurs milliers de partages, sur plusieurs sites conspirationnistes et/ou d’extrême droite comme LesObservateurs.ch, Résistance républicaine, Alterinfo.ch, MediaLibreFrance.com, Citoyens-et-Français.fr, ou, comme on l’a vu, Réseau International.

Probablement soucieux de se donner des apparences de sérieux, le texte de Manuel Gomez cite en sources quatre liens hypertextes renvoyant notamment aux sites de BFM TV et de Valeurs Actuelles. Cependant, aucun de ces deux médias – et pour cause – ne fait état de la phrase prêtée au général Gomart (« Cette invasion de l’Europe par les migrants est programmée, contrôlée et acceptée »). Ils s’appuient en fait sur un article de Jean Guisnel paru dans Le Point le 13 septembre 2015. Spécialiste des questions militaires et de renseignement, le journaliste y relate l’intervention du chef de la DRM au colloque Geoint, auquel il a assisté. On y apprend que les services de renseignement français connaissent les principaux points d’entrée des filières de trafic humain sur le territoire libyen, de même qu’ils savent « où les passeurs échangent leurs cargaisons humaines ». Le général Gomart, qui fut à la tête de la DRM de 2013 à 2017, précise notamment que « de 800 000 à un million de migrants sont prêts à partir de l’autre rive de la Méditerranée pour gagner l’Europe ». Pourtant, dans ce compte-rendu, on ne trouve strictement aucune trace de la phrase que Dreuz prête au chef de la DRM.

Notre rédaction s’est rapprochée de Jean Guisnel et d’autres témoins de ce colloque de septembre 2015. Tous réfutent catégoriquement l’authenticité de cette phrase : non seulement le général Gomart n’a jamais prononcé ces mots mais il n’a même jamais tenu de propos approchants.

 

Voir aussi :