Un appel anonyme à manifester ce samedi en Algérie a fait réagir le ministre algérien de l’Intérieur, Dahou Ould Kablia. Dans une déclaration publiée jeudi dans le journal arabophone Ennahar, le ministre accuse des « parties étrangères » en relation avec « l’entité sioniste » (Israël) de fomenter des troubles dans le pays. Il annonce également que l’enquête des services de sécurité prouve qu’il ne se passera rien ce jour-là.

Lire la suite sur Rue89.

Voir aussi, sur Conspiracy Watch :
* Quand les conspirationnistes crient haro sur le printemps arabe