Pour certains internautes, "Wenlock" et "Mandeville", les deux mascottes officielles des Jeux Olympiques de Londres, dissimulent mal une symbolique "illuminati". Le mot "illuminati", du nom de cet ordre maçonnique dissous en 1784 mais qui fait fantasmer les conspirationnistes depuis plus de 200 ans, est ainsi la première proposition faite par la saisie semi-automatique de la barre de recherche de Google après les mots "Wenlock" et "Mandeville".

Slate.com s’est intéressé la semaine dernière au phénomène qui s’est emparé de la complosphère anglophone, rappelant que plusieurs chanteurs comme Rihanna, Lady Gaga, Jay-Z ou Eminem ont tous été « accusés d’être des pions des Illuminati ».

Les partisans de la thèse du Nouvel Ordre Mondial veulent voir dans la cyclopie de "Wenlock" et "Mandeville" la preuve éclatante d’un signe subliminal typiquement maçonnique, allusion au fameux " Œil de la Providence " ou " Œil d’Horus " présent au verso des billets de 1 dollar. Pourtant, Grant Hunter, le concepteur des deux mascottes olympiques l’assure : « Je ne suis PAS un membre des Illuminati ».

Cela suffira-t-il à convaincre les conspirationnistes ? On peut en douter, les mascottes étant, selon eux, remplies de significations cachées (la "version officielle" se trouve ici) :