Vendredi soir (12 septembre 2008), le film conspirationniste Zéro, enquête sur le 11-Septembre, qui reprend la thèse de Thierry Meyssan sur les attentats de 2001, a été diffusé, en prime-time, sur la chaîne de télévision publique russe ORT – la première audience du pays. La diffusion a été suivie d’une discussion courtoise réunissant le député européen Giulietto Chiesa, réalisateur du film, le général Leonid Ivashov, ancien chef d’état-major des forces armées russes et… Thierry Meyssan. Tous trois sont membres d’Axis for Peace, une émanation du Réseau Voltaire (les deux organismes sont d’ailleurs présidés par Meyssan), où l’on retrouve notamment Helga Zepp-LaRouche, l’épouse du célèbre idéologue d’extrême droite Lyndon LaRouche.

Le site web en anglais de la chaîne Russia Today fait également la promotion de Zéro. A l’occasion du septième anniversaire du 11-Septembre, Giulietto Chiesa, un habitué de la chaîne de télévision russe (il est intervenu tout l’été pour parler des événements en Géorgie adoptant un point de vue univoque de condamnation de la Géorgie et de disculpation de la politique russe : ici, , encore , et encore ici), a donné une interview dans laquelle il prétend, à la suite de Meyssan, que la taille du trou (16 pieds, soit environ 5 mètres) dans le Pentagone était trop petite pour avoir été provoquée par le crash d’un avion. C’est faux. Chiesa reprend ici à son compte l’intox développée par Thierry Meyssan dans ses ouvrages L’Effroyable imposture et Le Pentagate.

La télévision russe offre une tribune de choix à Thierry Meyssan
Sur la couverture de ce dernier livre (voir ci-contre), Thierry Meyssan utilise cette photographie d’un trou de 5 mètres de largeur pour faire accréditer sa fameuse "thèse du missile". Or, c’est un débris de l’avion – et non l’avion dans son entier – qui a créé ce trou dans le mur extérieur du troisième anneau (C Ring) du bâtiment. Le trou causé dans le Pentagone par le Boeing – que Meyssan se garde bien de nous montrer – fait 27 mètres d’envergure et il est tout à fait compatible avec le crash d’un Boeing (pour des photos détaillées et des explications sur les dommages causés au bâtiment du Pentagone, voir cette gallerie de photos).

La télévision russe offre une tribune de choix à Thierry Meyssan