Mathias Girel nous aide à décortiquer les conspirations, ces complots qui singent la rigueur démonstrative des théories scientifiques.

Sommes-nous aujourd’hui dans l’ère des complots ? Qu’on pense à Jules César assassiné par les “libérateurs” ou encore à Henri IV par Ravaillac, l’Histoire est parsemée de ces grandes figures qui furent victimes de complots politiques. Mais de nos jours, le soupçon généralisé qui remet en cause la “version officielle” des faits est devenu omniprésent sur les réseaux sociaux, ces sources d’informations “alternatives”. Alors comment faire la part des choses entre des faits réels et toutes ces théories du complot qui nous conduisent à une paranoïa collective ?

Pour en parler, Adèle Van Reeth reçoit Mathias Girel, maître de conférences de philosophie à l’ENS, directeur du CAPHES (Centre d’Archives en Philosophie, Histoire et Édition des Sciences)

Source : France Culture, 27 juin 2017.

Voir aussi :