Mathias Girel nous aide à décortiquer les conspirations, ces complots qui singent la rigueur démonstrative des théories scientifiques.

Sommes-nous aujourd’hui dans l’ère des complots ? Qu’on pense à Jules César assassiné par les « libérateurs » ou encore à Henri IV par Ravaillac, l’Histoire est parsemée de ces grandes figures qui furent victimes de complots politiques. Mais de nos jours, le soupçon généralisé qui remet en cause la « version officielle » des faits est devenu omniprésent sur les réseaux sociaux, ces sources d’informations « alternatives ». Alors comment faire la part des choses entre des faits réels et toutes ces théories du complot qui nous conduisent à une paranoïa collective ?

Pour en parler, Adèle Van Reeth reçoit Mathias Girel, maître de conférences de philosophie à l’ENS, directeur du CAPHES (Centre d’Archives en Philosophie, Histoire et Édition des Sciences)

Source : France Culture, 27 juin 2017.

Voir aussi :