Des gros titres aux petites infos passées inaperçues : ce qu’il fallait retenir de l’actualité des derniers jours en matière de conspirationnisme et de négationnisme.

JOHN MCCAIN. La complosphère a salué à sa manière le décès, samedi 5 août 2018, du sénateur John McCain, à l’âge de 81 ans. Une théorie du complot sur de prétendus liens entre les États-Unis et Daech a été relancée, faisant de McCain un intermédiaire clé. Le détournement d’une photographie prise en mai 2013 dans le nord de la Syrie, lors d’une visite du sénateur à des représentants de l’Armée syrienne libre, permet d’asseoir cette théorie que relaient des sites conspirationnistes tels que Medias.Presse Info, Réseau Voltaire, Wikistrike et Réseau International (source : Conspiracy Watch, 27 août 2018).

« RÉSISTANCE RÉPUBLICAINE ». À l’occasion du centenaire de la naissance de Leonard Bernstein, le 25 août 2018, le moteur de recherche Google avait, comme il le fait régulièrement, remplacé son logo par un « doodle », une image à l’effigie du grand compositeur et chef d’orchestre américain. Une erreur de confection, sans doute liée à un copier-coller maladroit, a conduit à l’apparition d’une légende faisant référence, à la place de Bernstein, au savant persan Avicenne, célébré par Google quelques jours plus tôt. Il n’en aura pas fallu davantage pour voir le site, si mal-nommé, « Résistance républicaine » dénoncer à travers cette erreur, vite rectifiée, une propagande islamophile et grand remplaciste… (source : Conspiracy Watch, 28 août 2018).

ALGÉRIE. Le site Algérie-Focus rapporte que les députés islamistes Naïma Salhi (Parti de l’équité et de la proclamation) et Lakhdar Benkhallef (Parti Al Adala) suspectent la France d’être derrière l’épidémie de choléra qui s’est abattue sur Algérie depuis le début du mois d’août. Vendredi 24 août, Benkhallef s’est demandé sur son compte Facebook s’il y avait « un lien entre l’épidémie de choléra et le contrat de la société française pour les services d’eau à Alger et dans ses environs qui expire à la fin du mois d’août ».

JEREMY CORBYN. Le leader du Parti Travailliste, au Royaume-Uni, entend se montrer inflexible à l’encontre de l’antisémitisme qui gangrène sa formation politique. La tâche est d’autant plus ardue qu’aux dénis des uns se superposent les déclarations passées de Corbyn, complotistes à souhait, régulièrement exhumées par les médias britanniques. On se reportera ainsi aux « derniers » propos du leader travailliste prononcés à l’occasion d’un meeting de la Palestine Solidarity Campaign, à Londres, en 2010, selon lesquels les députés britanniques récitaient des éléments de langage directement communiqués par… l’ambassade israélienne (source : Conspiracy Watch, 29 août 2018).

ÉCONOMIE. Si l’État échappait à l’influence des banques, il pourrait assurer à chacun un revenu décent en créant de la monnaie. Telle se trouve résumée en quelques mots la thèse que déroule Étienne Chouard dans un entretien de quatorze minutes accordé au « Média pour tous », la chaîne YouTube récemment créée par Vincent Lapierre, ex-collaborateur du site Égalité & Réconciliation. Agrégé de sciences économiques et sociales, co-auteur d’un ouvrage sur l’économie monétaire paru en 2017, Alain Beitone s’est employé à déconstruire un discours qui joue sur les peurs, le complotisme et l’illusion d’une solution miracle à tous les problèmes sociaux. Une belle leçon d’économie pour répondre à l’ignorance, l’incompréhension et les fantasmes (source : Conspiracy Watch, 29 août 2018).

LECTURE. Professeur d’histoire-géographie dans un collège de Seine-Saint-Denis, Iannis Roder fait paraître ce mois-ci un livre traitant notamment de la réponse éducative pouvant être apportée au complotisme. « Même si elle ne doit pas être la seule à agir, l’école doit prendre sa part de responsabilité. En expliquant ce qu’est un fait historique, un événement, une information », affirme Roder dans une interview donnée à L’Express.  Allons z’enfants, la République vous appelle (Odile Jacob) est l’analyse d’un enseignant qui s’appuie sur une expérience de terrain de vingt ans, et qui propose des pistes d’actions concrètes telles que l’élaboration de projets en lien avec les médias locaux (source : L’Express, 29 août 2018).

LA PREUVE PAR LES FAMAS ? La présence de fusils d’assaut français FAMAS en zone irako-syrienne prouverait que la France arme des groupes impliqués dans le conflit et principalement les islamistes : tel est l’argument clé d’une propagande issue des milieux proches du régime de Damas, de l’extrême droite et de la complosphère. Dans France-Soir, Marc de Helle, observateur de la prolifération des armements, analyse les ressorts d’une désinformation à laquelle participent activement Égalité & Réconciliation, Thierry Meyssan ou encore sur le compte Twitter Novorossia (source : France-Soir, 3à août 2018).

ECOLE. Président d’une association confessionnelle d’Aulnay-sous-Bois qui ouvrira une école privée dans quelques jours, Hassen Farsadou a relayé lundi 27 août sur son profil Facebook une fausse information qui circule depuis plusieurs années : l’Education nationale apprendrait la masturbation aux enfants. Contacté par Marianne, Hassen Farsadou n’a pas répondu aux sollicitations de l’hebdomadaire (source : Marianne, 30 août 2018).

« PRÉSIDENT ROTHSCHILD ». Pour commenter le déplacement d’Emmanuel Macron au Danemark, le député de la 4e circonscription de Moselle, secrétaire général adjoint des Républicains, Fabien Di Filippo, s’est essayé à un tweet, le 29 août 2018, au mieux maladroit, au pire douteux. Si Emmanuel Macron a effectivement travaillé à la banque Rothschild entre 2008 et 2012, on peut légitimement s’interroger sur la résonance particulière de l’appellation « Président Rothschild » lorsqu’elle est mise en perspective avec une prétendue « négation de l’identité française » et une propension présumée à « insulte[r] le peuple français » (Conspiracy Watch, 30 août 2018).

STAN MAILLAUD. Le tribunal de Saintes (Charente-Maritime) a condamné, jeudi 30 août, à cinq ans de prison l’ancien gendarme en fuite Christian (alias « Stan ») Maillaud, soupçonné d’avoir voulu aider une femme qui projetait d’enlever ses enfants à leur père, sur fond d’accusation de complot pédophile. Un mandat d’arrêt a été délivré à l’encontre de celui qui poste régulièrement sur Internet, depuis son hypothétique refuge vénézuélien, des vidéos dans lesquelles il dénonce, dans de longs monologues décousus, l’« organisation pédocriminelle satanique qu’est l’organe judiciaire » (source : L’Obs, 31 août 2018).

GRÈCE. Un incendie survenu en Grèce le 23 juillet 2018, à Mati (village côtier de l’Attique), a coûté la vie à au moins 96 personnes. Le drame a inspiré sans tarder des théories du complot judéophobes à la presse d’extrême droite. Dans un article de fond exclusif pour Conspiracy Watch, le politologue Andreas Pantazopoulos analyse les interprétations de l’événement, en particulier celles du journal Eleftheri Ora (« Heure libre »), qui a consacré onze articles au sujet, du 24 juillet au 13 août, désignant très clairement le « sionisme sataniste » comme l’« ennemi des Grecs » (source : Conspiracy Watch, 1er septembre 2018).