Annoncé depuis la mi-avril, le « Congrès Européen de la Dissidence », qui devait se tenir hier après-midi dans la commune bruxelloise d’Anderlecht, a finalement été frappé d’interdiction administrative pour risque de « troubles et heurts en matière d’ordre public ».

Initié par « Debout les Belges ! », le mouvement de Laurent Louis, ce rassemblement devait réunir une douzaine de personnalités issues de la mouvance hétéroclite à la fois conspirationniste et antisémite dont Dieudonné et Alain Soral sont les représentants les plus connus du grand public (1).

Certains participants ont accepté de livrer un peu de leur vision du monde face caméra. On y retombe sans surprise sur le mythe éculé du complot judéo-maçonnique :

Note :

(1) En plus de Dieudonné, Alain Soral et Laurent Louis, étaient également attendus, par ordre alphabétique : Jacob Cohen, Corinne Gouget, Pierre Hillard, Abdesselam Laghmich, Salim Laïbi, Joe Lecorbeau, Johan Livernette, Laurent Louis, Hervé Ryssen, Kemi Seba et Marion Sigaut.

Voir aussi :