Dans une interview au site américain The Daily Beast, Gérard Depardieu n’exclut pas que l’épidémie de SIDA apparue dans les années quatre-vingt ait été le résultat d’une expérience militaire américaine impliquant des singes. A son interlocuteur qui lui demande alors si le sida avait été développé par le Pentagone, l’acteur français, prudent, se contente de répondre :

« Ils disent tellement de choses. On ne sait rien. Nous en saurons peut-être plus avec votre président [Donald Trump], parce qu’il parle beaucoup ».

Si seulement Gérard Depardieu – qui a pris la citoyenneté russe en 2013 – avait lu Conspiracy Watch pendant l’été, il saurait que cette théorie du complot a été créée de toutes pièces par le KGB.

Gérard Depardieu n’est pas la première personnalité à faire part de ses doutes quant à l’origine, pourtant bien documentée, du sida. En 2004, Dieudonné M’Bala M’Bala, qui s’interrogeait sur le fait que « le sida [soit] une invention pour anéantir le peuple noir d’Afrique » avait laissé entendre que les Israéliens pouvaient être derrière l’épidémie.

 

(MàJ du 27/09/2017 : ajout de la vidéo d’Arte Desintox)