Le corps des Gardiens de la révolution islamique a publié le 2 janvier 2016 sur son site officiel un communiqué attribuant l’exécution par l’Arabie saoudite du chef religieux chiite Nimr Baqer Al-Nimr à un « complot sioniste » :

« L’acte criminel de l’exécution du cheikh Nimr, le leader des chiites en Arabie saoudite, fait partie d’une conspiration sioniste visant à semer la discorde parmi les musulmans du monde. (…) Nous n’avons pas le moindre doute sur le fait que les sentiments impérialistes mesquins, le Sionisme et leurs mercenaires en Arabie, désormais trop clairs pour être ignorés après que tant de sang et de violence ont accablé le monde musulman, sont derrière ces actes abominables, et sera interrompu par la forte volonté des communautés sunnites et chiites d’Arabie saoudite ».

Sources : Mehr News, 2 janvier 2016 ; Fars News, 2 janvier 2016.

Voir aussi :
* Un général Iranien suggère que la tragédie du Hajj a été organisée par Israël
* Fars News, le complot extraterrestre et nous