Prévue à des fins préventives, la présence de policiers en civil dans les manifestations est une pratique courante du maintien de l’ordre qui permet une identification des casseurs et une intervention plus rapide en cas de débordement.

Amélie de Montchalin (LaREM), Nicolas Dupont-Aignan (DLF) et le démographe Emmanuel Todd (France 2, 2 décembre 2018 ; capture d’écran)

Moment de gêne sur le plateau de l’émission spéciale consacrée hier soir, dimanche 2 décembre, sur France 2, au mouvement des Gilets jaunes. Au terme d’une intervention de plusieurs minutes dans laquelle il accuse le gouvernement de poursuivre une « stratégie du chaos », le démographe et essayiste Emmanuel Todd suggère que les actes de vandalisme commis la veille à l’Arc de Triomphe à Paris seraient le fait des autorités elles-mêmes :

« Il a été question de l’Arc de Triomphe. Moi, je viens d’une famille de tradition communiste, où on apprenait que dans ces mouvements de foule, il y avait toujours des questions d’agents provocateurs et je m’étonne de la naïveté des journalistes qui ne sont même pas capables de supposer que ces déprédations sur l’Arc de Triomphe sont le fait d’agents provocateurs ».

Assis à côté d’Emmanuel Todd, le président de Debout la France !, Nicolas Dupont-Aignan, manifeste son acquiescement à cette sortie tonitruante. Sur Twitter, la blogueuse conspirationniste et sympathisante mélenchoniste Ariane Walter se réjouit que Todd mette « les pieds dans le plat sous les yeux exorbités de Salamé »

L’idée selon laquelle des policiers en civil infiltrés dans les manifestations pour assurer leur mission de maintien de l’ordre se livreraient délibérément à des agressions ou à des actes de vandalisme afin de discréditer un mouvement social est une rumeur récurrente. Elle a notamment été relayée samedi sur la chaîne russe RT France par le militant anti-« Mariage pour tous » Axel Rokvam ou sur les réseaux sociaux par Ariane Walter (ici et ) ou par la militante gilet jaune Cathy Schmitt. Elle n’est corroborée par aucune preuve.

Une vidéo postée samedi sur Facebook par la page conspirationniste et antisémite ADBK TV et intitulée « POLICIERS QUI SE DÉGUISENT EN CASSEURS ! » a été vue 264 000 fois et partagée plus de 11 000 fois à ce jour. Elle est censée montrer des agents des forces de l’ordre revêtus de vêtements civils à l’arrière d’un camion de police.

Prévue à des fins préventives, la présence de policiers en civil dans les manifestations est une pratique courante du maintien de l’ordre qui permet une identification des casseurs et une intervention plus rapide en cas de débordement.