La rumeur circule, se dérobe, réapparaît et enfle. Dans plusieurs villes, pas très éloignées de l’Ile-de-France, le bruit se répand que certains maires auraient passé une convention avec le département de la Seine-Saint-Denis pour accueillir, contre de l’argent, des populations noires. Insaisissable et invérifiable mais répété sans cesse depuis deux voire trois ans, ce phénomène appelé la "rumeur du 9-3" empoisonne le débat public à quelques mois des municipales. Plusieurs maires ont décidé de déposer plainte.

Geneviève Gaillard, maire (PS) de Niort, a porté plainte contre X pour "préjudice causé à l’autorité publique par des assertions mensongères, constitutives d’injures". Cette élue PS a été alertée à plusieurs reprises, par des journalistes locaux et des fonctionnaires, de la nouvelle d’une délibération secrète acceptant le transfert de populations noires depuis la Seine-Saint-Denis moyennant des subventions spécifiques. (…)

Lire la suite sur le site du Monde.

Voir aussi :
* La rumeur d’Orléans n’a pas fini de faire parler d’elle…