Le 30 mai dernier, Philippe Corcuff était invité au Forum Social de Cornouaille, à Quimper, pour une conférence intitulée « Une critique non manichéenne des médias est-elle possible ? ». A cette occasion, il est revenu sur ce qu’il considère comme l’un des écueils d’une certaine critique des médias : sa « tendance à se focaliser sur les manipulations intentionnelles », autrement dit à tenter de rendre compte de la réalité sociale par l’action concertée et secrète des journalistes et des élites économiques et politiques.

Maître de conférence à l’IEP de Lyon, membre du Conseil scientifique d’ATTAC et du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), Philippe Corcuff est l’auteur de plusieurs textes sur la critique des médias qui lui valent, depuis plusieurs années, l’inimitié du journal satirique PLPL (Pour lire pas lu, devenu Le Plan B) ou du site Acrimed. Son crime ? Avoir mis en évidence qu’une « tendance « conspirationniste » s’incarnait (…) dans le simplisme d’une critique « gauchiste » des médias », telle qu’elle peut être observée chez l’intellectuel américain Noam Chomsky ou le journaliste français Serge Halimi.

Voici la vidéo de son intervention :

Source :
* Philippe Corcuff, « Les enjeux de la critique des médias », Mediapart.fr, 10 juin 2009.Voir aussi, de Philippe Corcuff :
* « De quelques aspects marquants de la sociologie de Pierre Bourdieu » (partie 1 ; partie 2), Mediapart.fr, 15 juin 2009 (publié initialement sur le site calle-luna.org, octobre 2004).
* « « Le complot » ou les mésaventures tragi-comiques de « la critique » », Mediapart.fr, 19 juin 2009 (publié initialement sur le site calle-luna.org, avril 2005).
* « Chomsky et le « complot médiatique » – Des simplifications actuelles de la critique sociale », Mediapart.fr, 12 juin 2009 (publié initialement dans la revue ContreTemps, n°17, septembre 2006) ; URL : http://www.mediapart.fr/club/blog/philippe-corcuff/120609/chomsky-et-le-complot-mediatique-des-simplifications-actuelles-de-