En 2002 paraissait le livre collectif Les Territoires perdus de la République (Mille et Une Nuits). Des professeurs de collèges et lycées de quartiers dits sensibles y alertaient l’institution scolaire et l’opinion publique sur le climat de violence et d’intolérance qui s’installait dans ces établissements. La sortie du livre fut accompagnée d’un silence gêné ; un déni qui, pour ses auteurs, augurait des jours difficiles.

Alors que les attentats de janvier 2015 ont remis au centre du débat la question de la transmission des valeurs de la République, le réalisateur Georges Benayoun est allé recueillir les témoignages de plusieurs professeurs du secondaire qui font face à ces problèmes quotidiennement.

Benjamin Marol et Sophie Ferhadjian enseignent l’histoire et la géographie en région parisienne. Dans leurs classes, ils sont depuis quelques années confrontés aux théories du complot…

Le documentaire « Profs en territoires perdus de la République ? » peut être vu en replay sur le site de France Télévisions.

Source : « Profs en territoires perdus de la République ? », de Georges Benayoun, Seconde Vague Productions, 75 minutes (France, 2015).