Dans une opinion étonnante, publiée dans la Libre, de Jean-Claude Paye, sociologue, la question suivante est posée : "Comment des tueurs, commettant un attentat avec un sang-froid et une maîtrise qualifiés de professionnels, peuvent-ils commettre une telle erreur (oublier leur carte d’identité dans la voiture) ?".

Et partant de cette question lourde de sous-entendus conspirationnistes, l’auteur nous rappelle au passage l’affaire des passeports de terroristes retrouvés dans les rues de New York et… pour en conclure : "Depuis le 11/9, l’invraisemblable fait partie de notre quotidienneté. Il est devenu le fondement de la vérité. La Raison est bannie. Dans tous les cas, le caractère déréalisant de ce qui est présenté nous installe dans la sidération".

Ma sidération à moi émane de la lecture de cette opinion qui ne va pas jusqu’au bout de sa pensée.

Lire la suite sur LaLibre.be.