Dans un reportage diffusé sur C8 mercredi 28 juin, la mère et l’un des frères de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l’auteur de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016, affirment ne pas croire en son implication.

L’équipe de C8 s’est rendue à M’saken, sa ville natale, dans l’Est de la Tunisie, à la rencontre de ses parents et d’une partie de ses dix frères et sœurs (cf. vidéo à partir de 32’10 » et jusqu’à 34’30 »).

Pour la mère de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, il est impossible que son fils soit le tueur:

« C’est pas possible… c’est impossible. Pourquoi est-ce qu’il aurait fait ça ? Il avait ses papiers, ses enfants, c’est pas logique. Aux yeux de tous, il a fait ça. Pourquoi ne s’est-il pas suicidé ? Pourquoi n’a-t-il pas tué ses enfants ? Pourquoi est-ce qu’il tue des inconnus, il est normal. On ne veut plus en entendre parler, ça suffit, stop. »

Même incrédulité chez l’un de ses frères :

« Pourquoi vous pensez que c’est pas lui, votre frère. Il était pas violent, jamais ?

– Non, jamais violent, il était très gentil.

– Vous comprenez pas, vous, ce qu’il s’est passé dans la tête de votre frère ? Vous pensez qu’il était malheureux en France ?

– Non… non…

– Pourquoi il a fait ça à votre avis ?

– Est-ce que tu es sûre qu’il a fait ça ?

– Ben, le problème c’est qu’on a retrouvé son corps et toute son identité. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est toute la police et…

– Je crois pas que ce soit lui qui ait fait… Comment dire…

– Vous pensez que c’est pas lui ?

– C’est pas lui.

– Et pourquoi vous pensez que c’est pas lui ?

– Parce que c’est pas lui… Parce qu’il ne fait même pas la prière… voilà ! »

Exerçant comme chauffeur-livreur, Lahouaiej-Bouhlel, un Tunisien de 31 ans, a été abattu le 14 juillet 2016 après avoir mené une attaque terroriste sur la Promenade des Anglais, à Nice, au moyen d’un poids lourd. L’attentat, revendiqué 36 heures plus tard par l’Etat islamique, a causé la mort de 86 personnes et fait 458 blessés. L’attaque au camion-bélier est un mode opératoire préconisé de longue date par l’Etat islamique et par Al-Qaïda.

Voir aussi :