Cinquante ans après l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, Valéry Giscard d’Estaing a expliqué ce vendredi qu’il avait la «conviction» que le président américain, assassiné le 22 novembre 1963 à Dallas, avait été tué par une «organisation».

Il a expliqué à RTL être arrivé à cette conclusion après une discussion avec Gerald Ford, président des Etats-Unis de 1974 à 1977, qui avait fait partie de la Commission Warren, censée faire la lumière sur l’assassinat de JFK. Quasiment un an plus tard, la commission avait conclu que Lee Harvey Oswald avait agi seul, une thèse régulièrement remise en cause aux Etats-Unis. (…)

Lire la suite sur 20minutes.fr.