Des gros titres aux petites infos passées inaperçues : ce qu’il fallait retenir de l’actualité des derniers jours en matière de conspirationnisme et de négationnisme.

SYRIE. Haitham Al-Maleh, chef du département juridique de la Coalition nationale des forces de la révolution et de l’opposition syrienne s’est exprimé sur la chaîne irakienne basée en Turquie Al Qanat 9, le 5 février 2018.  Ce fut l’occasion pour lui de revenir sur l’attentat terroriste du 11-Septembre dont les auteurs seraient, selon ses dires, le Mossad et la CIA. Parmi les déclarations d’Al-Maleh, on retiendra ce propos : « Savez-vous que les Juifs – y compris l’un des propriétaires des tours, qui a un bureau là-bas – ne se sont pas présentés le jour de l’événement ? Aucun des Juifs qui travaillaient dans les tours du World Trade Center n’est venu travailler le 11 Septembre. » (source : MEMRI.fr). Le mythe des fameux 4.000 Juifs absents du World Trade Center conserve décidément toute son actualité.

LECTURES. Est paru fin 2017, un ouvrage de l’historien Emmanuel Kreis (Quis ut Deus ? Antijudéo-maçonnisme et occultisme en France sous la IIIe République, Paris, Les Belles Lettres, 2017) qui revient sur les sources de la théorie du complot judéo-maçonnique et analyse la structuration de l’opposition d’une partie des catholiques au monde moderne et à la République. Lire la recension sur le site La Vie de idées.

RADIOS. Pierre Rosanvallon était l’invité des « Matins » de France Culture, le 26 février 2018. L’émission était consacrée à l’enjeu de la vérité dans la société de l’information actuelle. « Le complotisme prétend donner une intelligence du monde et une capacité à agir sur les choses », a rappelé l’historien, soulignant l’importance psychologique et politique de son rôle. Réécouter l’émission dans son intégralité sur France Culture.

MOYEN-ÂGE. L’agence de presse palestinienne en ligne, Ma’an News, a publié le 27 février 2018 un article de Mustafa Al-Lidawi, ancien responsable du Hamas (mouvement islamiste palestinien figurant sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne, principalement actif dans la bande de Gaza), affirmant que les Juifs avaient coutume d’utiliser le sang de non-Juifs pour préparer les pâtisseries de la fête de Pourim. Prenant pour argent comptant ces accusations de crime rituel qui remontent au Moyen-Age, Al-Lidwi explique dans son article que « la mentalité des Juifs et cette nature ancienne n’a pas changé. Car ils ont façonné leur joie à l’aide du sang des autres, organisé leurs célébrations malgré les soupirs et les gémissements des victimes qu’ils ont torturées, et fondé leur bonheur sur le chagrin des autres. » (source : MEMRI.org)

YOUTUBEURS. L’émission Le Tube (Canal +) a proposé le 3 mars 2018 un sujet intitulé « Vidéo complotistes : la guerre est déclarée », offrant un état des lieux sur la mobilisation de youtubeurs contre la complosphère. Extraits :
« Nous on veut juste que les gens aient conscience de : “est-ce que ce que je crois est prouvé ou pas ?” » (Mendax, La Tronche en biais).
« On voit très bien que [les anti-complotistes] sont en train de se structurer et ils sont en train de mener, rendre coup pour coup à cette complosphère » (Guilhem Fouetillou, Linkinfluence).
« Ces vidéos anti-complotistes, elles sont une réponse parmi d’autres, ce n’est pas la réponse exclusive mais elles sont absolument indispensables aujourd’hui » (Rudy Reichstadt, Conspiracy Watch)

ÉTATS-UNIS. Dans un article publié sur le site Franceinfo le 2 mars 2018, Jules Béraud s’intéresse à la propagation de théories du complot à la suite de la fusillade de Parkland (Floride, Etats-Unis). Les survivants, qui réclament un meilleur contrôle des armes à feu, sont en effet attaqués sur les réseaux sociaux. Parmi les accusations, celles qui visent le mouvement « Never again », dirigé par David Hogg, qui agirait pour le compte de groupe d’intérêts anti-armes et chercherait à restreindre les droits constitutionnels des Américains.

ANTISÉMITISME. Le 25 février, Louis Farrakhan (né en 1933), leader de l’organisation américaine suprémaciste noire Nation of Islam, a prononcé un discours public, à Chicago, à l’occasion du Saviour’s Day (célébration annuelle de la naissance du fondateur, Wallace Fard Muhammad). Il s’est livré en cette occasion à de multiples attaques antijuives, accusant notamment les Juifs de contrôler le gouvernement, le FBI, Hollywood, d’utiliser la marijuana pour féminiser les hommes noirs ou encore d’être les inventeurs de l’apartheid. La présence de Tamika D. Mallory, l’une des leaders de l’organisation Women’s March, lors de cet événement, a suscité un vif débat outre-Atlantique sur la complaisance d’une partie du mouvement social à l’égard de l’antisémitisme. (source : Anti-Defamation League)

FALSE FLAGS. À lire, un article de Conspiracy Watch (5 mars 2018) au sujet des rescapés des fusillades de masse, aux États-Unis, pris pour cibles par les complotistes. L’article souligne notamment l’influence d’Alex Jones, patron du site Infowars, dans la diffusion de ces théories qui incriminent « l’État profond » et parlent d’« opérations sous fausses bannières ».

MÉDIAS. Youtube s’est vu demander par certaines grandes marques, dont les publicités apparaissaient sous les vidéos diffusées par la chaîne Infowars d’Alex Jones, de mettre fin à cette pratique. Rappelons que cette chaîne d’extrême droite radicale affectionne les contenus conspirationnistes, comme ceux diffusés à la suite de la fusillade de Parkland (Floride, USA). (source : LeMonde.fr)

MÉTÉO. Les francs-maçons font-ils tomber de la neige en plastique ? C’est ce que semble croire un certain nombre d’internautes qui s’inquiètent de ce qu’une tache noire se forme sur une boule de neige quand on en approche la flamme d’un briquet. Le phénomène s’explique pourtant scientifiquement. (source : LeMonde.fr)

FAKE NEWS. La revue Science a publié une étude analysant 126 000 histoires différentes qui se sont répandues sur Twitter entre 2004 et 2017. « Les résultats font frémir, écrit Sylvestre Huet sur son blog du Monde.fr. Les fausses nouvelles sont diffusées plus vite, plus loin, plus profondément et plus largement que les vraies. » (source : Science)