Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss











Dernières notes



La Bibliothèque
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard
Le Complot : L'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, de Will Eisner
Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
L'effroyable mensonge, de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff









Président du Parti antisioniste, du Centre Zahra et de la Fédération des chiites de France, Yahia Gouasmi a décidé de s'associer à la démarche du tandem Dieudonné-Soral, qui entend présenter une ou plusieurs listes "antisionistes" aux élections européennes. Lors d'une conférence de presse commune avec Dieudonné et Alain Soral, vendredi 24 avril 2009, au Théâtre de la main d'or (XIème Ardt), il a déclaré :

« Le sionisme a gangrené notre société. Il occupe une place majeure qui ne lui est pas destinée. Il gère les médias. Il gère l’éducation de nos enfants. Il gère notre gouvernement… et tout cela pour l’intérêt de l’étranger. L’intérêt de l’entité sioniste israélienne. Nous sommes là pour leur dire que la chevalerie est arrivée pour stopper ce sionisme qui gangrène notre pays. (…) Une fois qu’ils [les juifs] se sont stabilisés, une partie d’entre eux se sont développés dans le sionisme (…). Ils ont pris le pouvoir en France, le pouvoir des médias, les trusts, la politique. Croyez-moi : gauche comme droite n’est que du sionisme. Il n’y a rien d’autre. Tout ça c’est une magouille, à grande échelle. Et nous sommes là pour la dénoncer. Et dénoncer tous les hommes politiques qui font l’apologie et le soutien du sionisme, quels qu’ils soient et dire qui sont les vrais Français et qui défend les intérêts de la nation ».


Après avoir laissé la parole à Dieudonné et Alain Soral, Yahia Gouasmi a ajouté, répondant à la question d'un journaliste de l'AFP :

« Le sionisme il est en train d’éduquer tes enfants. Tu n’as plus autorité sur tes enfants. Il est en train de les orienter comme ils veulent, où ils veulent, même comment il faut voter. Le sionisme est chez vous, et chez nous. Il divise le foyer. Il divorce le foyer. A chaque divorce, moi je vous le dis, il y a un sioniste derrière. A chaque chose qui divise une nature humaine, il y a derrière un sionisme. C’est ce que nous croyons. Et c’est ce que nous allons démontrer. Pour nous, le sionisme, c’est un mal. »

Le président Ahmadinejad à la conférence de Durban II le 20 avril 2009

Yahia Gouasmi a continué en soutenant qu’un représentant du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) aurait fait signe aux diplomates européens présents à la conférence de Durban II pour qu’ils se lèvent et quittent la salle lors du discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad le 20 avril 2009 :

« Vous avez écouté ce discours ? Qu’est-ce qu’il y a d’antisémitisme dans ce discours ? Rien. Mais parce que le responsable du CRIF – je ne sais pas si vous le savez mais nous notre caméra l’a filmé – qui était dans le coin, et qu’il a donné le signal d’alarme pour que les gens, les ministres, et ceux qui étaient là, se lèvent et sortent. Vous vous rendez compte ?! Le sionisme décide qui doit rester assis dans une conférence internationale et qui doit se lever, au moindre signe ».

Logo du Parti antisioniste présidé par Yahia Gouasmi

Enfin, Yahia Gouasmi a terminé son intervention sur un appel à libérer le monde du sionisme :

« Cher monsieur, la France est occupée par le sionisme. C’est ce sionisme que De Gaulle a pointé du doigt, et cet atlantisme. Nous sommes là pour libérer la France. (…) Nous allons le combattre ici en France. Si nous réussissons ici en France, alors je vous assure, la Palestine sera libérée. La France sera libérée. L’Europe sera libérée. L’Amérique sera libérée. Le monde sera libéré ».

Et Dieudonné d’ajouter, en guise de cerise sur le gâteau :

« Et il faut arrêter aussi avec ce chantage systématique à l’antisémitisme. Je crois que… Moi je déteste cette théorie d’un grand complot antisémite qui s’organise dans le monde. Je crois qu’il faut sortir de cette paranoïa absolument ; il faut sortir de cette théorie du complot : il n’y a pas de complot antisémite sur la planète (…) ».


Source : Le Monde du 28 avril 2009, p. 13.


Mise à jour (13/05/2009) :
* Voir la vidéo du débat entre Dieudonné et Elisabeth Levy sur Fluctuat.net.

* Lire Dieudonné versus Lévy, sur Causeur.fr.