Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss










Dernières notes



La Bibliothèque
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
L'Effroyable Imposteur, de Fiammetta Venner
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard
L'effroyable mensonge, de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel
Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet









Une chronique de Peter Rushton sur la chaîne iranienne PressTV
Les médias officiels de la République islamique d'Iran ont aussi leurs experts occidentaux parmi lesquels les propagandistes français Thierry Meyssan et Pierre Dortiguier, l'islamologue suisse Tariq Ramadan (qui anime une émission sur PressTV depuis trois ans) ou encore l'« historien » britannique Peter Rushton. Ce dernier est fréquemment invité à commenter l'actualité européenne ou internationale sur PressTV. Or, Peter Rushton est un militant néo-nazi. C'est aussi le webmaster du site internet de la négationniste Michèle Renouf. Il ne serait, en outre, même pas historien. C'est ce que révèle le Collectif Solidarité Iran Paris reprenant un post du blog d'Azarmehr, un démocrate iranien vivant en exil au Royaume-Uni.


Voir aussi :
* Guerres, traite négrière, crise économique : Dieudonné accuse « les sionistes »
* L’ambassadeur d’Iran à la rencontre de l’extrême droite radicale