Questions sur la santé mentale de Chavez
Chávez ne croit pas à l’existence d’al-Qaida, que l’homme a marché sur la Lune et laisse une chaise vide lors des Conseils des ministres pour Simón Bolívar.

On parle beaucoup, depuis peu, de la nécrophilie politique d’Hugo Chávez, et les récits qui nous sont fait semblent presque trop macabres pour être vrais – mais selon mon expérience personnelle, ils pourraient bien être en-dessous de la vérité. Dans la nuit du 16 juillet – précisément à minuit – le «capo» du Venezuela a présidé à une bien sinistre cérémonie : l’exhumation de la dépouille de Simón Bolívar, chef de la révolution contre l’Espagne en Amérique latine, mort en 1830. Dans un article frappant du Washington Post (daté du 25 juillet), Thor Halvorssen nous explique de quelle manière on a exhumé les restes du héros – Chávez en a d’ailleurs fait le récit en direct sur Twitter. Quelques fragments d’os et de dents ont été récoltés en vue d’une analyse en laboratoire. La dépouille a ensuite été placée dans un cercueil frappé du sceau du gouvernement Chávez. Ce dernier s’est alors lancé dans l’un de ces discours par association dont il a le secret ; il a par exemple demandé à Jésus de reproduire la résurrection de Lazare ; de réanimer le corps de Bolívar. (…)

Lire la suite sur Slate.fr.
(tr. fr. : Jean-Clément Nau)

Voir aussi :
* Hugo Chávez veut « rétablir la vérité historique » sur la mort de Simon Bolivar
* Hugo Chávez apporte son soutien aux thèses de Thierry Meyssan
* Oui, on a vraiment marché sur la Lune