A Joué-lès-Tours, certains en sont persuadés : l’attaque contre "Charlie hebdo" est "un complot des sionistes". "Si Charlie a le droit de faire ses caricatures, nous, on peut faire nos quenelles." Reportage.

“On parie combien qu’ils les fument avant ce soir ?” Il est 10 heures, ce vendredi 9 janvier, au bar PMU le Victor Hugo, sur la place de la mairie de Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire. Une bruine grise pénètre les os, brouille la perspective sur l’austère place de l’Hôtel-de-Ville, mais sur la terrasse, les piliers du Victor Hugo, emmitouflés dans leurs doudounes, roulent joints sur joints. (…)

Lire la suite sur le site de l’Obs.