Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss
YouTube Channel











Dernières notes



La Bibliothèque
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
L'effroyable mensonge, de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel
La Foire aux illuminés, de Pierre-André Taguieff
Le Complot : L'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, de Will Eisner
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard





Le Réseau Voltaire, une source fiable pour le fils du conseiller à la Sécurité nationale de Trump
C'est un tweet comme il en existe des milliers d'autres. Un tweet relayant un article de Thierry Meyssan publié sur Réseau Voltaire, l'un des sites complotistes les plus influents du monde. Sauf que ce tweet provient de Michael G. Flynn, le fils du du général Michael T. Flynn, prochain conseiller de Donald Trump à la Sécurité nationale des Etats-Unis.

Dans l'après-11 septembre 2001, le Département d'Etat américain a classé le Réseau Voltaire comme l'une des sources majeures de désinformation antiaméricaine dans le monde. Depuis la publication de son ouvrage L'Effroyable imposture (2002), où il prétend qu'aucun avion ne s'est écrasé sur le Pentagone et attribue l'origine des attentats du 11-Septembre à un complot interne, Thierry Meyssan est persona non grata sur le territoire des Etats-Unis.

Le fils du Général Flynn s'était déjà illustré le mois dernier pour avoir relayé la rumeur complotiste dite du Pizzagate, ce qui lui avait valu d'être renvoyé de l'équipe de transition du président élu.


Nouveau commentaire :