Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss
YouTube Channel











Dernières notes



La Bibliothèque
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
Le Complot : L'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, de Will Eisner
L'Effroyable Imposteur, de Fiammetta Venner
L'effroyable mensonge, de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel





Par Hassane Zerrouky (Le Soir d'Algérie, 28 août 2008)


Attentats kamikazes en Algérie, un complot international ?
Chaque fois que des attentats kamikazes ciblent des civils et les forces de sécurité, des voix s’élèvent aussitôt pour clamer, à l’instar de Abdelaziz Belkhadem [ancien Premier ministre algérien - NDLR], qu’ils sont le fait d’un « complot international » dirigé contre l’Algérie.

Mais alors si c’est le cas, qui en sont donc les initiateurs ? L’Occident ? Un pays arabe ? L’Iran ? La thèse de la « main de l’étranger » n’est pas nouvelle. Le problème est qu’elle a la vie dure.

En 1992 déjà, un haut responsable avait évoqué, entre autres, pistes « la main de la France » derrière l’attentat de l’aéroport d’Alger ! Pour revenir aux derniers actes commis dans le pays, on a lu et entendu en Algérie et en Europe qu’ils s’inscrivaient dans une stratégie visant à desserrer l’étau autour de la Qaïda en Irak. Si c’est bien le cas, cela signifie qu’en exportant la terreur en Algérie, la Qaïda escompte, en allant y faire la guerre, pousser les Américains à quitter l’Irak et, partant, permettre aux djihadistes irakiens de souffler un peu ! On veut bien y croire sauf que Ben Laden et Zawahiri sont loin d’être des demeurés ! En revanche, ceux qui colportent de telles « vérités » prennent les lecteurs algériens pour des imbéciles ! D’abord, rétablissons une vérité.

(...)

Lire la suite de l'article sur le site du Soir d'Algérie.