Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss
YouTube Channel











Dernières notes



La Bibliothèque
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
Le Complot : L'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, de Will Eisner
L'effroyable mensonge, de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov





Par Le HuffPost avec AFP


Marine Le Pen (Châteauroux, samedi 11 mars 2017)
LU SUR LE WEB : La présidente du FN a cité pêle-mêle les «tireurs de ficelles à Wall Street», «le dîner du Siècle» et les «dérives totalitaires» de l'Europe.

On le sait, le «système» est l'une des cibles favorites de la présidente du Front national. Mais à Châteauroux ce samedi 11 mars, Marine Le Pen est allée encore plus loin dans la rhétorique complotiste, allant jusqu'à prêter à l'Union européenne des «dérives totalitaires».

Selon la présidente du FN, qui ne craint pas de changer d'avis, l'UE nourrirait un «sombre projet» d'armée européenne afin de «tenir les peuples par les armes», ce qui illustrerait ses «dérives totalitaires». «Aujourd'hui, le "système" cherche à nous vendre l'idée saugrenue, stupide d'une armée européenne», a lancé Marine Le Pen devant 1500 personnes, soit la moitié de la capacité de la salle où elle s'exprimait.

«L'Europe dans sa réalité politique et humaine sera toujours une multitude de peuples, donc d'Etats et donc d'intérêts. Donc je le répète, une armée européenne, pour quoi faire ?», a demandé Marine Le Pen. «Quel sombre projet ont-ils derrière la tête quand ils mettent en avant une telle idée ? Serait-ce pour mettre à bas toute velléité d'indépendance des Etats et finalement tenir les peuples par les armes ?», a-t-elle interrogé. (...)

Lire la suite sur Le Huffington Post.



Voir aussi :
* Marine Le Pen et le « Léviathan mondialiste »
* Martine Aubry a dîné au "Siècle"… et après ?!